Les principaux types de chaudière à gaz

Le chauffage de votre habitat est indispensable pour assurer votre bien-être pendant l’hiver. De nombreux procédés existent à cet effet dont le chauffage au gaz. Pour l’adopter, il est nécessaire d’utiliser une chaudière à gaz, un dispositif qui utilise le gaz comme combustible afin d’apporter de l’énergie à un fluide caloporteur. On en trouve plusieurs types dont voici les principaux.

Les modèles à basse température

Il existe des chaudières à gaz à basse température dont le principe de fonctionnement est de chauffer l’eau pour les radiateurs ou les planchers chauffants à une température de 40 ° environ. Vous pouvez choisir ce type de chaudière à gaz si votre souci est de réaliser des économies. Mais il est possible que vous n’ayez pas bien estimé vos besoins et que votre chaudière à gaz à basse température ne soit pas à même de vous satisfaire pleinement. Ce serait alors ingénieux de la coupler à un dispositif de chauffage d’appoint au pétrole afin que votre foyer soit bien servi. Une chaudière à gaz à basse température est associée à la production d’eau chaude sanitaire et est idéale pour les constructions neuves.
Les fabrications à condensation pour récupérer la chaleur des fumées

Vous pouvez opter pour une chaudière à condensation qui récupère la chaleur des fumées, une élaboration dont le principe de fonctionnement est différent d’une chaudière à gaz classique. En effet, un tel dispositif est doté d’une technologie qui récupère la fumée de consommation du gaz et la réutilise en récupérant la vapeur d’eau qui s’y trouve naturellement. C’est également un choix économique puisque la chaudière fournit de la chaleur en consommant moins de gaz.

Les créations à combustion pulsatoire

Peu connue du grand public, une chaudière à combustion pulsatoire est bel et bien alimentée au gaz comme les autres élaborations. Toutefois, elle ne possède pas de brûleur, mais plutôt une chambre de combustion qui reçoit un mélange de gaz et d’air. Une fois ce mélange enflammé, il produit un gaz de combustion qui engendre la chaleur. Ce gaz passe dans des tuyaux en spirale logés dans un liquide de chauffage. Suite à un échange de température, une dépression est provoquée et est utilisée pour dégager la chaleur qu’il faut pour le chauffage, par la relance du cycle air-gaz indispensable à la combustion. C’est pourquoi on parle de combustion pulsatoire.

Les chaudières à gaz à sortie ventouse

Votre choix pourrait être porté sur une chaudière à gaz à sortie ventouse qui se fixe au mur dans une pièce, avec un tuyau accédant à l’extérieur en passant par un mur de votre habitation. C’est à partir de ce tuyau que les fumées de combustion sont évacuées et l’air extérieur arrive pour la combustion. Avec une chaudière à gaz à sortie ventouse, il n’est point nécessaire de mettre en place une grande colonne allant au toit pour évacuer les gaz brûlés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *